Les 3 Techniques de ITE : isolation thermique par extérieur

Entreprise Isolation Exterieur

1 - Techniques d’isolation par l'extérieur

L’isolation thermique par l’extĂ©rieur (ITE) convient pour isoler les toits, les combles et les murs.

 Il s’agit d’une solution coĂ»teuse, qui nĂ©cessite des travaux d’ampleur. 

L’isolation par l’extĂ©rieur peut ĂŞtre mise en Ĺ“uvre lorsque vous procĂ©dez Ă  la rĂ©fection de votre toiture ou lorsque vous procĂ©dez Ă  un ravalement de façade. 

L’isolation thermique par l’extĂ©rieur prĂ©sente l’avantage d’envelopper le bâtiment. Elle Ă©vite ainsi les ponts thermiques.

La pose de l’isolant se fait par plusieurs techniques : 

La technique du  collage ou par la technique de fixation mécanique par profilés ou encore par la technique de pose collée-chevillée.

Cette dernière technique d’isolation par l’extĂ©rieur permet de  masquer les dĂ©fauts du support. Une large gamme d’isolants pour l’extĂ©rieur de la maison est disponible sur le marchĂ©. 

Les matériaux les moins chers sont la laine de verre et la laine de roche.

isolation thermique toiture

ISOLANT COLLÉ

Pour qu’un isolant soit collé sur le mur ayant besoin d’être isolé thermiquement, il faut que ce dernier soit non revêtu. 

Si c’est le cas, il faut alors avoir recours à un décapage du mur. 

Les bandes ou plots de colle sont étalés sur la surface de l’isolant, dans la plupart des cas du polystyrène expansé. 

Comme finition, il est possible d’utiliser soit un enduit utilisé sur un sous-enduit armé, ou un revêtement dur comme des parements de briques ou de briquettes. 

Si cette technique d’isolation extérieure a une résistance moyenne aux chocs, elle propose toutefois des finitions variées et est généralement adaptée à la vie urbaine.

ISOLANT CALÉ-CHEVILLÉ

La technique d’isolation par l’extĂ©rieur de l’isolant calĂ©-chevillĂ© ne demande pas que le mur soit sans revĂŞtement. 

Après l’étape de préparation de surface, il faudra appliquer des plots de mortier-colle sur le premier panneau isolant, et le poser ensuite sur la façade. 

Il faut ensuite finir la fixation des panneaux. Pour cela, il faut percer les plaques et du support afin de mettre les chevilles. 

Il faut poser une baguette d’angle prĂ©-entoilĂ©e et passer une couche d’enduisage avec une colle pour sous-enduit et finir avec les armatures pour sous-enduit armĂ©. 

Enfin, ajoutez une nouvelle couche d’enduisage et de marouflage, toujours avec la colle pour sous-enduit, et appliquez un enduit de façade pour la touche finale esthĂ©tique. 

L’avantage principal de cette technique d’isolation par l’extérieur en utilisant la technique de l’isolant calé-chevillé est sa compatibilité des supports irréguliers et revêtus.

FIXATION MÉCANIQUE SUR PROFILÉS

Dans cette troisième et dernière technique d’isolation par l’extérieur, seuls les matériaux d’isolation en polystyrène expansé blanc sont utilisés. 

En gros, des rails PVC pré-percés seront fixés sur le support de façon mécanique à l’aide de chevilles à frapper ou à visser. 

Cette technique d’isolation par l’extérieur mécanique a l’avantage de ne pas demander de décapage primaire du support, permettant ainsi des économies autant niveau économie que niveau temps. 

Cependant, la technique de fixation mécanique sur profilés n’est pas très résistante aux vents, et ne fonctionne qu’en situation de rénovation de votre maison ou vos locaux.

isolation mur exterieur

Cherchez-vous Ă  isoler votre Maison ?

L’équipe de Isolation Par Exterieur, entreprise d’isolation Thermique est la pour vous aider !

2 - Les avantages d’une maison bien isolée thermiquement

Le concept général de l’isolation par l’extérieur, que ce soit des fixations mécaniques sur profilés, le recours à l’isolant calé-chevillé ou l’isolant collé est de poser une enveloppe isolante thermiquement et acoustiquement tout autour du bâti de votre maison ou de vos locaux.

Ainsi, cette technique d’isolation permet d’éliminer les pont thermiques, qui sont des zones de faiblesse de l’isolation, et qui sont la cause des déperditions d’énergie dans un logement. 

Les zones souffrant le plus de cette déperdition sont la zone entre la toiture et les murs, les murs et les menuiseries des fenêtres, entre le plancher et les murs et finalement entre les balcons et les murs.

isolation thermique toiture
isolation des combles

3 - Les démarches à suivre avant vos travaux d’isolation thermique

Si vous voulez avoir recours à la technique d’isolation par l’extérieur qui modifiera l’extérieur de votre maison, il faudra suivre des démarches administratives auprès de votre mairie.

Vous serez amenés à déposer une déclaration préalable de travaux, soit une demande de permis de construire, dépendamment du PLU ( plan local d’urbanisme ) ou POS ( Plan d’occupation des sols ) . 

Nous vous recommandons de faire appel à des professionnels de l’isolation thermique. 

Ils vous conseilleront sur les matériaux à utiliser, assureront la pose de vos isolants de façon correcte, et réaliseront un bilan thermique de votre habitation. 

Le bilan thermique permet de calculer les déperditions de chaleur et d’identifier les ponts thermiques de votre habitation, dans le but de définir les travaux d’isolation thermique les plus adaptés aux caractéristiques de votre logement.

isolation mur exterieur

Cherchez-vous Ă  isoler votre Maison ?

L’équipe de Isolation Par Exterieur, entreprise d’isolation Thermique est la pour vous aider !